Collectif pour la Confiance

Le Collectif pour la Confiance veut montrer qu’il est possible de FAIRE ÉMERGER DES CRISES, UNE SOCIÉTÉ SOLIDE, JUSTE ET LIBRE

Le Collectif pour la Confiance réunit des dirigeants privés & publics et des associations et groupes de réflexion, pour éclairer et mobiliser tous les politiques et la société, sans prendre de position partisane.

  • Le monde vit une étape majeure d’une intégration durable qui comporte risques et atouts.
  • Le corps social doute de la capacité des politiques à réguler cette mondialisation, à retrouver des équilibres économiques et sociaux et à refonder l’initiative et la volonté de vivre ensemble des sociétés.
  • Le retour de la Confiance nécessite de croire que l’on peut construire au niveau mondial une société qui respecte l’homme ; en articulant les opportunités et les contraintes économiques et politiques, à chaque niveau de communauté : Entreprises, Territoires, tats, Europe, comme au niveau mondial.
  • Le Collectif propose d’appliquer, à chaque niveau, les modes d'organisation sociale et de gouvernement, qui favorisent le développement de l'homme et de vraies solidarités. Actualiser celles qui ont fait leurs preuves dans l'histoire pour civiliser la manière de gouverner les hommes et de stabiliser les liens sociaux, condition de développement personnel, social, culturel et économique.
  • L’éclairage chrétien de certains de ses membres fonde la volonté commune de :
    • bâtir un projet de société (ni confessionnel ni communautariste) sur la dignité de l’homme, le bien commun et l’espérance qu’une crise peut mener à une renaissance, notamment par un changement des comportements et le respect d’une morale ;
    • dépasser les intérêts économiques, culturels ou corporatistes, pour s’adresser à tous, en recherchant le bien commun.

Le Collectif veut ainsi restaurer la Confiance dans la capacité de bâtir un projet de société sur le bien commun et la dignité de l’homme, en déclinant 5 orientations pragmatiques en arborescence :

  • Un projet de sociétémondial peut respecter la dignité de l’Homme : anthropologie de la confiance ;
  • Pour une politique de subsidiarité : l’impulsion et la stabilité qu’apportent les États doivent être sécurisées par une régulation efficace de la mondialisation et irriguées par l‘initiative des Territoires ;
  • Pour une Économie mettant la Finance au service de l’économie réelle et donc de l’Homme ;
  • Renforcer le Vivre ensemblepar une olidarité juste et la stabilité des Liens Sociaux ;
  • Pour une écologie humaine respectant la Personne et la Société.

Le Collectif poursuit ainsi 5 objectifs d’impulsion, sans option partisane : 

  • Montrer que cette vision globale et ces orientations réalistes peuvent bâtir une société mondiale au service de la dignité de l’Homme, du bien commun et de nouveaux équilibres ; 
  • Nourrir une réflexion crédible pour restaurer la confiance par sa cohérence globale, sa faisabilité réaliste et pragmatique et son appel à un changement des mentalités et des comportements ;
  • Inciter les Politiques à s’engager sur cette charte d’orientations (et non de mesures techniques) ;
  • Restaurer la confiance des acteurs et dirigeants de terrain pour les mobiliser et les inciter à agir ;
  • Susciter la mise en œuvre d’un dispositif pérenne d’amélioration permanente et de vigilance,
    • Lieu d‘élaboration et de pilotage non partisan de mesures plus techniques, réunissant des praticiens sur le modèle du Plan d’après-guerre, dans une dimension européenne ;
    • Lieu de vigilance et de suivi des engagements pris réunissant des ‘sages’ non partisans. 

Il n'y a aucun commentaire

Publier un commentaire

Vous devez saisir votre nom, votre email et un texte de commentaire.